INTERSTELLAR de Christopher Nolan (2014)

Affiche du film Interstellar
Pollution, surpopulation, ressources naturelles épuisées…
La vie de l’homme sur terre touche à sa fin.
Une expédition est envoyée dans l’espace, pour explorer une faille temporelle qui s’est formée à proximité de Saturne, afin de trouver un nouveau lieu de vie pour l’humanité.
Christopher Nolan a, depuis Inception, découvert l’art d’enfumer son public avec des discours abscons qui font passer ses films pour plus réfléchis qu’ils ne le sont !
Avec Interstellar, vous noterez le titre qui commence aussi par un « i », il tente une symbiose entre le métaphysique et le mystique, entre Kubrick et Malick, entre le spatial et le familial.
Dans ce long voyage vers l’inconnu, non dénué d’un certain charme visuel, les acteurs semblent être les premiers perdus et déblatèrent leur texte sans avoir vraiment l’air de comprendre ce qu’ils racontent.
Un film tellement fourre-tout qu’à quelques mots près, Audi aurait pu en faire la critique via sa dernière publicité.

La preuve :
Ce n’est pas un film, c’est une invitation.
Ce n’est pas de la mise en scène, c’est une expérience.
Ce n’est pas la fin du monde, ça n’existe pas.
Ce n’est pas un mur d’eau, c’est un challenge.
D’accord c’est de la glace, et alors ?
Ce n’est pas du stress, c’est de la passion.
Ce n’est un pas un trou de ver, c’est la prochaine étape.
C’est bien plus qu’en enfumage 4 étoiles, c’est la toute dernière Nolânerie Interstellar.
Sur tous les réseaux sociaux, la perfection.

Un film réservé aux amateurs de fumisterie et aux possesseurs d’une Audi Quattro.

Texte original de la publicité Audi Quattro :
Ce n’est pas une route, c’est une invitation
Ce n’est pas de la conduite, c’est une expérience
Ce ne sont pas de mauvaises conditions, ça n’existe pas
Ce n’est pas un torrent, c’est un challenge
D’accord c’est de la glace, et alors ?
Ce n’est pas du stress, c’est de la passion.
Ce n’est pas une montagne, c’est la prochaine étape.
C’est bien plus qu’un système 4 roues motrices, c’est la toute dernière technologie Quattro.
En toutes conditions, la perfection.

Cliquez ici pour voir la publicité.

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Retour vers le haut de la page d’accueil

Advertisements

11 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Le Chat du Cheshire
    Déc 10, 2014 @ 10:52:34

    Un film que j’ai beaucoup aimé 🙂

    Répondre

  2. GUDULE
    Déc 10, 2014 @ 11:32:37

    Je connais énormément de gens qui ne sont pas déçus par INTERSTELLAR !
    Leur secret ? Je vous le livre volontiers : Ils ne sont pas allé le voir !
    J’ai choisi de suivre leur méthode : Je n’irai pas voir INTERSTELLAR, ni dans ce monde, ni dans un autre. Il y a mieux à faire …

    Répondre

  3. le blabla de l'espace
    Déc 10, 2014 @ 11:38:27

    je suis pas science fiction, c’est ma fille qui m’a poussé, elle l’avait vu, et elle en etait enchantée, si je n’y avait pas été je me serait fait appeller Arthur tellement elle me tannait, « alors tu l’as vu ? »
    bref j’avais passé une nuit blanche, j’étais crevée, c’était un samedi soir, j y vais, malheureusement dans une petite salle, et du coup cela a gâche un peu l’ambiance et la beauté des images, au debut j’ai commencé a piquer du nez, mais je me suis vite reprise, je voyais la tete de ma fille qui me disait, t’as intérêt a regarder ! lol, bref, le film m’a passionné en fait, et m’a même réveillé, c’est une aventure, et le scenario est bien écrit, jusqu’à la fin on se demande mais ????
    enfin voila, quant à la final bon y’a une scene triste je trouve, mais bon c’est la vie
    la musique est bien, les acteurs sont bons, et l’histoire originale, voila et cela fait pas vraiment film science fiction avec des machines et des trucs, je trouve on adhere ,

    Répondre

    • Marcorèle
      Déc 10, 2014 @ 11:42:11

      Tu n’aimes pas la SF et ton blog s’appelle Le blabla de l’espace ! 😉

      Répondre

      • le blabla de l'espace
        Déc 10, 2014 @ 12:24:21

        lol, oui mais je voulais dire tu sais science fiction avec des gros robots mechants des trucs pas possible, en fait chez moi, il faut que je puissse imaginer que c’est possible pour adherer au film, tu vois les grands heros style les supers heros, jarrive pas,
        mais c’est moi, je sais que d’autres personnes aiment,
        par contre ds intermachin, j’aurai bien aimé, decouvrir un peu plus les planetes,
        et le coup de la vague j’ai adoré

  4. rp1989
    Déc 10, 2014 @ 11:48:12

    Je suis assez d’accord avec ta critique!

    Répondre

  5. Biancat
    Déc 10, 2014 @ 16:14:30

    J’attendais ta critique de ce film avec impatience 🙂 Je ne l’ai pas encore vu (et je n’ai pas d’Audi ^^) mais bon, dès que ça touche à la sf, il faut que je voie ! Pour ma part, j’ai vraiment apprécié Inception (et la plupart des films de Nolan en fait, j’aime beaucoup sa trilogie batmanesque notamment) donc il y a des chances que ça me plaise quand même, même si ton avis est mitigé. Je reviendrai quand je l’aurai visionné !

    Répondre

    • Biancat
      Avr 05, 2015 @ 19:04:46

      J’avais promis de revenir quand je l’aurai vu, je l’ai vu et je me suis pris une claque monumentale. J’ai trouvé le côté scientifique passionnant (bien qu’en effet parfois ardu), le côté humain très émouvant, le côté voyage interstellaire ultra dépaysant. Bref, ce n’est pas encore cette fois que Nolan me décevra 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :